Nouvelle vie

Ces derniers mois n’ont pas été de tout repos, je ne pensais pas que mon dernier trimestre de grossesse serait aussi mouvementé.

IMG_6956

IMG_6817

Tout d’abord on a déménagé. Ce n’était pas du tout prévu, on aimait énormément notre appart et on avait largement la place d’accueillir notre Milkyway dans notre ancien petit 3 pièces. Mais nos propriétaires ont décidé de reprendre l’appart et du coup, il a fallu faire un choix déménager à plus de 7 mois de grossesse ou déménager avec un bébé d’à peine 1 mois. Quand on a vu les prix et la gueule des apparts à louer, franchement on a eu peur, on avait oublié ce que c’était d’être locataire en recherche à Paris depuis le temps. On s’est dit que c’était peut être le moment d’acheter finalement. Même si je n’ai jamais pensé acheter à Paris ou en région parisienne, j’ai plus envie pour le même prix d’acheter une belle maison avec jardin en province qu’un 65m2 à Paris qui me paraitra toujours trop petit, mais ça c’est un projet de vie qui n’est pas pour tout de suite. Et puis l’occasion a fait le larron et on a déménagé dans le même arrondissement, dans un quartier certes beaucoup moins sympa que Montparnasse mais dans un appart avec une chambre au calme pour le bébé. On a encore du mal à s’y sentir chez nous étrangement, sans doute parce qu’on sait que c’est temporaire (2-3 ans max) et qu’on a encore pas mal de cartons mais les petits aménagements que l’on y fait petit à petit pour camoufler les quelques défauts de cet appart nous font nous y sentir de mieux en mieux.

demenagement

Ensuite, est arrivé le moment de quitter le boulot. Et franchement je ne pensais pas que ce serait si dur. J’attendais avec impatience le moment d’arrêter de prendre les transports en commun qui commençaient vraiment à me peser mais quitter mes collègues, mon chef et mes dossiers a été plus compliqué que je ne le pensais. J’ai eu du mal à lâcher la pression. Tout d’abord parce que mon remplacement a été un peu chaotique jusqu’au dernier moment, ensuite parce que le récent renouvellement de l’équipe m’a fait prendre pleinement mes fonctions de responsable de pole que jusqu’à présent je minimisais. Bref, moi qui pensais être détachée de mon boulot et savoir faire la part des choses entre ma vie privée et mon travail, j’ai réalisé que c’était peut être un peu plus complexe que ça.

Et puis les cours de préparation à l’accouchement et les différents rendez-vous à l’hôpital du dernier trimestre m’ont fait prendre conscience que la seule chose qui devait compter en ce moment c’est mon bébé. J’ai fait les soldes pour lui plus que pour moi, et notamment pour économiser sur tous les frais qu’engendre la venue d’un bébé (non mais vous savez combien coute une poussette ??) J’ai quand même pris le temps de partir un peu dans le sud de la France pour profiter de la mer. Il faudra un jour que je fasse un article sur le Var, c’est une région tellement belle !!IMG_6849

IMG_6883

Aujourd’hui à quelques jours de l’accouchement j’ai à la fois hâte et la frousse (et les hormones qui font les montagnes russes). La chambre du Milkyway prend doucement forme, je termine petit à petit la déco, je récupère ma commode très bientôt, on va repeindre les placards aussi et accrocher les quelques éléments qui manquent pour faire de cette chambre son petit nid. J’ai hate de vous montrer ça quand ce sera fini.

IMG_6959

J’ai enfin bouclé les sacs pour la maternité (j’ai vraiment trainé des pieds pour le faire !) mais maintenant je peux dire qu’on attend plus que lui, le début de notre nouvelle vie.

Ce grand bouleversement

Je me suis souvent demandée si c’était vrai qu’un jour, on se sentait prêts à accepter ce grand bouleversement dans nos vies qu’est la venue d’un bébé.

Pendant longtemps, alors que mes copines de lycée se mariaient jeunes et faisait des bébés comme des poules, je me disais que cette vie là n’était peut être pas pour moi. Je voulais être libre et voir le monde et puis je n’ai pas vraiment d’atomes crochus avec les nouveaux nés que je trouve quand même sacrément ennuyeux et si, je trouve les enfants de 3-4 ans plus intéressants voire même touchants et mignons, j’étais quand même contente de retrouver le calme et la sérénité de mon chez moi avec mon chat et mon chéri. Les enfants des autres tout ça quoi… Continue reading →

Mes Podcasts favoris

Depuis ma grippe du début de l’année versus les antibio qui vous flinguent le bide et cette fatigue tenace, j’ai pris l’habitude de me rendre au boulot en bus et de marcher 10-15 minutes la fin du trajet pour arriver à destination. L’avantage c’est que j’ai toujours une place assise sans être coller à mon voisin d’en face, et que c’est toujours un émerveillement de voir Paris se dérouler sous mes yeux.

En revanche, l’inconvénient majeur, c’est que je suis incapable de lire dans le bus sans avoir mal au cœur. Aussi, ma pile à lire descend à la vitesse d’un escargot. Je n’ai pas encore tenté le livre audio, qui pourrait être une solution pour avancer dans mes lectures sans lire réellement. En attendant de me renseigner un peu plus et surtout de tester pour voir si ce format me convient et si j’écouterai vraiment sans laisser mon esprit papillonner, j’ai repris l’écoute des podcasts.

Podcast

Mon chéri écoute quasiment que ça et m’en a conseillé quelques-uns très orientés technologies ou tout simplement complètement geek. En farfouillant un peu j’ai découvert que plein d’émissions de radio fonctionnent aussi sur podcast. Moi qui n’écoute plus du tout la radio alors que je vivais avec plus jeune, je retrouve ce plaisir chaque matin le temps de mon trajet de 40 – 45 minutes.

Voici une petite liste de mes podcasts préférés :

Continue reading →

Prendre le temps

a63e2705b48b924338ed73f581326bc7Revenir ici, après tout ce temps, peut sembler dérisoire. J’ai réalisé que j’avais laissé de côté depuis trop longtemps toutes ces choses que j’aime faire. Je dis souvent que je n’ai pas le temps, la vérité c’est que je ne le prends pas ce temps nécessaire pour faire ce que j’aime aussi et non ce que je suis obligée de faire. Alors facilement je remets à plus tard et finalement je ne finis pas ou je ne commence jamais.

On est déjà le 18 janvier 2016, je n’ai pas vu l’année 2015 passer.  Comme je ne suis pas encore en retard, je vous souhaite à tous une excellente année 2016 et beaucoup de bonheur. Continue reading →

Le jardin Albert Khan, un peu d’ailleurs à Paris

Cela faisait longtemps que figurait sur ma liste de TO DO, la visite des jardins Albert Khan. J’ai travaillé non loin et je n’y ai jamais mis les pieds.

Pourtant j’avais lu plein d’articles d’amoureux du Japon transis ventant ses mérites, mais je n’ai jamais pris le temps d’aller au bout de la ligne 10. Il faut dire que je trouve toujours un peu rebutant de devoir payer l’entrée d’un jardin, que ce soit les jardins de l’acclimatation ou celui-ci, je trouve toujours cela un peu navrant que le plaisir soit payant. Certes, ce n’est qu’un poignée d’euros (4 euros en l’occurence) et le jardin les vaut bien mais tout de même.

J’ai donc profité d’une jolie journée de vacances, pour tester mon nouvel appareil et enfin, visiter ce joli jardin. Continue reading →

Amélie Nothomb, mon « inception » littéraire

Ah le dernier Nothomb, le petit plaisir qui signe la fin des vacances tous les ans. Et cette année, j’ai vraiment aimé Le crime du Comte Neville. J’ai retrouvé le plaisir de lire un Nothomb que j’avais un peu perdu de vue les années précédentes.

J’ai pourtant lu beaucoup de critiques négatives sur la blogosphère. C’est un peu toujours ça d’ailleurs, des qui aiment, d’autres qui aiment moins mais tous les ans les lecteurs sont au rendez-vous. Toujours !

Pourquoi?

Sans doute parce que lire un Nothomb c’est un peu se retrouver propulsé au gouter de non-anniversaire dans Alice au pays des merveilles. Tout est loufoque et un peu magique, mais le tout servi avec le bon mot du Chapelier Toqué. Je ne sais pas, c’est peut être la couverture de cette année prise au cimetière du Montparnasse qui m’a fait penser à cela, mais Amélie, c’est tire quand même beaucoup du Chapelier Toqué non ?

Le crime du Comte Neville, Amélie Nothomb

Le crime du Comte Neville, Amélie Nothomb

Continue reading →

Les livres de l’été

livres de l eteForcée de reconnaitre que ma pile à lire ne descend pas faute de ne pas pouvoir arrêter d’acheter de nouveaux livres (oui ma résolution n’a pas duré très longtemps…) je me dis que l’été reste toujours le moment parfait où j’ai le plus envie de bouquiner. N’ayant pas de vacances de prévues cette année, cause nouveau boulot et pas assez de jours pour pouvoir m’évader, ce ne sera pas au bord de l’eau mais à Paris que je vais lire. Ce n’est pas bien grave, tant que l’envie est là et cette envie est bien présente ces derniers temps. N’ayant que trop peu de temps la journée, je lis principalement dans les transports et à la maison. Aussi je me suis vu plusieurs fois calculer mon heure de sortie du boulot à 5 minutes près pour ne pas faire le trajet avec mes collègues et pouvoir bouquiner tranquillement. Pas très social tout ca, mais quand on passe quasi 10h par jour ensemble, je me rassure en me disant que j’ai droit à un peu de temps pour moi pour me plonger dans un roman.

Bref, tout ca pour dire que j’ai fait ma petite liste de romans pour l’été. Je pense qu’elle est démesurée mais ma pile à lire l’est aussi ! Continue reading →

Une nuit de rêve au Park Hyatt Hotel Tokyo

Park Hyatt Hotel Tokyo Il y’a quelques temps (quelques mois maintenant vu la date de publication de cet article) on a regardé une nouvelle fois, Groundhog day avec l’Homme, et on s’est demandé s’il était possible de choisir un jour à revivre indéfiniment, quel jour se serait.

Pour ma part, j’ai choisi celui là. On venait d’arriver à Tokyo, il était 5h du mat heure locale et pour que l’on soit bien en forme pour le reste du séjour, on s’était fait un très beau cadeau : une nuit au Park Hyatt Hotel, l’hôtel de Bill Muray dans Lost in translation. (oui y’a une fanitude assumée de Bill chez nous)

Park Hyatt Hotel Tokyo

Continue reading →

La photo du mois #7

Nous sommes le 15 du mois, et comme tous les 15, c’est le rendez-vous de la photo du mois !!

Ce mois-ci, le thème a été choisi par Xoliv’ et voici son choix :

« ORANGE, la couleur du bonheur (dixit le musée Beaubourg) alors mettez de l’orange, un ou plusieurs éléments vous êtes libre dans votre photo. Vous avez droit à tout ce que vous voulez et à toutes les nuances d\’orange sauf les couchers de soleil qui seront bannis (trop facile) « 

Ce mois-ci j’ai quand même un peu triché, je pense que je ne serais pas la seule à choisir des agrumes pour illustrer la photo du mois mais bon, avec cette chaleur des derniers jours, j’aime beaucoup mes petites eaux parfumées.

IMG_5467-2Et comme d’habitude pour voir les autres contributions c’est pas ici :

A chaque jour sa photo, A’icha, Akaieric, Alban, Alexinparis, Amy, Arwen, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Calamonique, Canaghanette, Cara, Champagne, Chat bleu, Christophe, Cocazzz, Céline in Paris, Dame Skarlette, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, Iris, Isaquarel, J’habite à Waterford, Josette, Josiane, Julia, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l’Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lecturissime, Les bonheurs d’Anne & Alex, Les Filles du Web, Loqman, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, MauriceMonAmour, Milla la galerie, MissCarole, Morgane Byloos Photography, My Little Reflex, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & ‘Lo, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, ratonreal, Renepaulhenry, Rosa, Rythme Indigo, Sandrine, Sinuaisons, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Utopique-Lily, Voyager en photo, Woocares, Xelou, Xoliv’.

Un grand bol d’air

Avec mon nouveau boulot, j’ai un peu l’impression d’avoir la tête dans le guidon en permanence et je dois bien avouer que sachant pertinemment que je n’aurai pas vraiment de vacances cet été, ce mois de mai et ses longs weekends ont été plus que bienvenue pour essayer de déconnecter et de partir le plus possible voir les amis qui vivent en province.

Le weekend dernier a été vraiment un grand bol d’air pour moi, voir la mer, définitivement, ça n’a pas de prix.

Nous étions parti pour Le Havre, ville que j’aime beaucoup, (oui je fais partie des personnes qui aiment cette ville) et faut dire que j’ai toujours passé d’agréables moments là bas avec les anciens camarades d’études de Matt qui sont tout simplement les meilleurs pour faire aimer leur ville.

Voir la mer, Continue reading →