Big Boy

Je vous présente Big Boy :

Un espèce de truc qui ne rentre dans aucune meuble télé standard que s’est fait offrir mon geek d’Hombre.

Mais quel truc! A lui tout seul il nous vaudrait un aller sans retour en prison ne passez pas par la case départ par la police Hadopi. (C’te blague!)

Ce truc n’est rien d’autre que la cinémathèque directement connectée à la télé de la maison. Il regorge de toutes choses, c’est le GrAAAl ! C’est l’objet du diable qui peut contenir plus de films et de séries que je ne pourrais réussir à en voir dans ma vie. Entendons par là que je sors aussi, j’ai une vie sociale, un travail et je dors la nuit (oui dingue). J’ai jamais été une warrior du tube cathodique (wai je sais… encore, le LCD n’est pas encore passé par là et ne passera probablement jamais vu comment j’en vois un qui mate sévère  les projo (so époque diapos vacances & co)).

Tout ca pour dire que je n’arrive pas à suivre, je ne dis pas que ce n’est pas dû à une tendance excessive à regarder en boucle les mêmes séries (Friends, Big Bang et Kaamelott sont le trio gagnant) mais sans doute un peu quand même. D’autant plus finalement quand on sait que sur les 3, 2 ne présentent plus de nouvels épisodes depuis une éternité et demi, à bien y penser ça démontre un coté monomaniaque déconcertant…

En attendant j’ai au moins 6 épisodes de retard de Grey’s, une décennie de Scrubs, 3 saisons et demi de Smallville à rattaper (Wai je sais… mais Superman quoi!). Je n’ai vu que 3 ou 4 épisodes de Mad Men alors que j’ai littéralement adoré et que je me retiens d’acheter l’intégrale (sortie) en DVD, ajoutez à ça une vingtaines d’épisodes de Breaking Bad et les 3 (4?) dernières saison de Lost, que cette série il faut que je la finisse avant qu’on me raconte cette putain de fin à la con une 150° fois, ce qui déclenche en moi une réaction frôlant l’autisme tendance psychopathe.

Alors oui, ok, je peux être fière quand je dis, AH BIG BANG theory? Ca faisait longtemps que je n’avais rien vu d’aussi bien alors que je suis comme une droguée toutes les semaines à attendre le dernier épisode sortie aux States et que je trouve que ma semaine est beaucoup moins réussie quand il n’y a pas de nouvel épisode pour raisons diverses genre vacances, fêtes and co (comme si ça pouvait être une excuse valable ça!).

Je peux aussi vous dire que j’ai vu tous les Ugly Betty, Beverly Hills ancienne et nouvelle génération, les Episodes, les 30 Rock, que je suis en manque de Six Feet Under d’autant que je n’accroche à aucune des nouvelles séries avec les mêmes protagonistes, (oui Dexter est pour moi vide et insipide (parait que j’ai des goûts de chiottes, ce qui est fortement plausible)), que j’ai abandonné Sookie (True Blood) à la saison 3 tellement ça devenait n’importe quoi (cette série ne vaut que pour sa saison 1), que j’ai aussi abandonné Prison Break à la saison 3 parce que j’ai pas le temps, mon esprit vise ailleurs ( oui je sais que tu me déteste là tout de suite présentement), que j’ai pas vraiment accroché à The Tudors et à Mr Sunshine mais que j’ai littéralement dévoré Pushing Daisies en un temps record (cette série est un petit joyau) et qu’il faut à tout prix que je finisse Dead Like Me.  A cela s’ajoute, il est vrai toutes ces séries teenagers  comme Gossip ou Glee ou pire : Vampire Diaries.

Pourquoi les journées ne font elles pas 36h?

Edit : Big boy est malade, il vit ces derniers jours avec nous, c’est plus qu’une question de temps, il fallait donc que j’écrive cet article comme pour conjurer le sort. S’il te plait BB, résiste ! Que va t on devenir sans toi? hein?

Laisser un commentaire