Des livres, du manga, du drama et des jolies choses à voir

Je sais c’est un titre un peu fourre tout mais j’écris tellement peu en ce moment que je concentre tout dans un même post c’est plus simple non ?

J’ai reçu quelques jolis livres à Noël, surtout des livres de cuisine ou sur New York dont l’énormissime J’aime New York de Ducasse qui est un bible de bonnes adresses et qui donne envie de retourner là-bas fissa, mais je reviendrais sur les autres sans doute plus sur Friends’cooking pour le coup.

Coté roman je n’ai pas été très enchantée dernièrement, mais il y en a 2 dont j’ai vraiment envie de vous parler.

lemagasindessuicidesLe premier est loin d’être une nouveauté mais on peut pas toujours être à la page coté littérature. Il s’agit du Magasin des suicides de Jean Teulé. Alors je ne sais pas pourquoi, je l’ai pourtant pris plusieurs fois en magasin pour lire la quatrième de couverture et puis je l’ai reposé, il ne m’inspirait pas plus que ça et puis mon chérie l’ayant acheté en livre électronique, je l’ai lu et j’ai adoré. Je n’ai pas vu le film d’animation qui est sorti l’année dernière mais il est sur ma liste. Coté bouquin c’est quoi l’histoire ?

C’est l’histoire de la famille Tuvache qui tient un petit magasin où l’on trouve non seulement le bon produit, mais aussi le bon conseil pour se suicider. « Vous avez raté votre vie, avec nous vous réussirez votre mort ! » Jusqu’à ce qu’apparaisse Alan, le petit dernier qui est l’adversaire le plus impitoyable : la joie de vivre.

Ce livre est un petit bijou d’humour noir, d’ironie et de dérision. J’ai vraiment beaucoup aimé, c’est assez court ça se lit vite et bien et franchement ce serait dommage de passer à coté.

Le second est un cadeau de Noël donc, il s’agit du premier roman de Caroline Vié :Brioche.

briochecarolinevieCaroline Vié est critique de cinéma et nous offre avec son premier roman une vraie introspection dans son métier avec ses qualités et ses nombreux défauts liés au star système.  Mais Caroline Vié nous fait surtout entrer avec son personnage principal dans un monde un peu plus sombre et malsain aussi: celui du fanatisme.

Je ne suis pas sure d’avoir aimé l’histoire outre mesure, c’est une histoire classique celle d’une histoire d’amour à sens unique dans un milieu professionnel certe ultra glamour. Jusque là rien de transcendant. En revanche l’écriture de Caroline Vié fait réellement toute la différence et rend cette histoire qui pourrait paraitre banale , transcendante et bouleversante. Là encore j’ai adoré, j’ai eu du mal à lacher le livre, j’ai ri (beaucoup) j’ai eu peur (un peu) j’ai souri (souvent) et j’ai dégusté cette brioche avec beaucoup de gourmandises !

Coté manga je suis retombé dans le cercle vicieux sans doute à cause de mes cours de japonais et même si je me refuse à entamer une nouvelle collection  à 6€70 chaque 36 volumes, je me fournit chez ma copine Emi qui me les prête très gentiment. J’ai donc lu tous les Parmi eux d’ Hisaya Nakajo et ce qui devait arriver arriva, j’ai continué avec l’anime, puis le drama japonais et je viens de finir le drama coréen.

Autant le dire très clairement je suis droguée. Je suis entrée dans la spirale infernale du drama et je viens de me faire absorber bien comme il faut. Ca me rappelle plein de souvenirs tout ça…. Nostalgie. J’ai retrouvé cette même boulimie de vouloir connaitre la suite de l’histoire quitte à me faire la série de 20 épisodes en 4 jours (je suis vieille maintenant) et même si je reproche toujours cette vision servile et puérile de la femme, (le côté à la mort moi le noeud de certaines histoires d’amour entre fatalité exagérée et pruderie exacerbée m’énerve prodigieusement), je dois reconnaître qu’ils savent quand même y faire pour rendre accroc.

161860041_Lee_Min_Ho_City_Hunter_2011_xlarge

Du coup à force de voir des drama japonais mais surtout coréens (ils sont vraiment très forts eux!), je découvre des lieux que je meurs d’envie de visiter ce qui rallonge ma liste de TO DO.

Voici un avant goût de Séoul issu du merveilleux blog Sooishi qui met vraiment l’eau à la bouche dans tous les sens du terme.

Et si vraiment vous avez l’eau à la bouche, allez voir ma petite recette de Gyoza sur Friends’cooking (pour une première j’en suis très fière ^^)

4 Commentaires

  1. Aaaah ! Le magasin de Teulé, je surkiffe! Dommage que le film ne soit pas à la hauteur du roman…
    J’ai hâte de lire ton article sur les bonnes adresses new-yorkaises!

  2. Amy dit : Répondre

    ha ha je n’ai toujours pas fait l’article sur NY et ca fait 2 ans que j’y suis allée. Mais bon je vais m’y mettre ^^

  3. Haaaaan tu as mis une photo de cet acteur de City Hunter ! :)

    Et sinon Le Magasin des Suicides me tentait bien à la base, je vais finir par le lire !

    1. Amy dit : Répondre

      oui ^^
      il n’est pas très long il faut le lire !!

Laisser un commentaire