Nara

Nara

Revenus de Koya-San, nous avons pris le train direction Nara où nous espérions fortement retrouver nos valises, que nous avions envoyé par Takkyubin depuis Osaka. Nous avions prévu de rester une nuit avant de repartir pour Kyoto. J’avais réservé un petit hôtel tout près de la gare et nos valises nous attendez bien sagement à la réception. (Le Takkyubin est vraiment une invention sensationnelle! Je plains les pauvres touristes japonais qui viennent en France et qui doivent se désoler tous les jours du manque de service et surtout du manque d’efficacité de ces derniers quand ils existent… mais c’est un autre débat)

Nara a été un avant goût de Kyoto, avec des daims dedans et pas le bonbon au chocolat /caramel hein ^_^. D’ailleurs on retrouve très souvent cette description sur les cartes de la ville : « the Origin of Japan ». Nara a été la première capitale du Japon et reste une des villes les plus visitées du Japon du fait sans doute que beaucoup de sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avons profité de notre journée pour visiter la ville et donc voir les principaux sites « à voir » de Nara. Nara n’est pas une ville très grande, mais on sent vite les kilomètres dans les pattes, surtout après avoir piétiner derrière les cars de collégiens venant voir le grand bouddha. Parce que Nara c’est surtout ça : des daims et des cars de collégiens !

Nous avons commencé la visite de la ville par le site de Kofukuji Temple où j’ai pu complété mon Shuinsho entamé à Koya-san.

Vous pouvez accéder au temple Kofuku-Ji en passant par la rue principale de la ville(Sanjo Dori) où nous avons fait, quelques petits arrêts shopping mais également du repérage pour le dîner du soir (sans succès).

Une fois arrivé au bout de la rue et passé les échoppes de peluches et autres trucs trop mignons et parfaitement inutiles, vous trouverez sur votre gauche un escalier et c’est là que la visite commence.
IMG_2785

 

IMG_2788

IMG_2796

Comme toujours il y a les plaquettes votives près du point d’eau, que je ne peux m’empêcher de photographier. Puis, le site en lui même, beaucoup de bâtiments ont été détruits (incendies, conflits…) mais on peut toujours y admirer les deux pagodes dont une est la deuxième plus haute du Japon.

IMG_1501

Nous avons poursuivie la visite en passant par le Nara Park, le parc où vous trouverez pléthore de daims. Selon notre guide ils étaient considérés comme les messagers des dieux, aujourd’hui, je dois bien avoués que ce sont surtout de gros gourmands légèrement fouineurs et je vous conseille donc de ne pas laisser trop trainer votre gouter. Beaucoup de gens achètent des Shika-sembei (on en trouve partout pour pas trop chers) et je crois que les petits malins ont bien compris que ces petits biscuits leur été destiné et ils se mettent en bande autour des touristes qui ont le malheur d’en acheter. Très impressionnant, de vraies racailles !

Les daims se baladent dans toute la ville librement, mais avec la chaleur du jour, ils ont préféré investir les espaces verts et rester à l’ombre.

IMG_2809

IMG_2816

Ils sont mignons quand même il faut bien le dire, les fourbes !

Ensuite nous avons enchainé avec le Todaji Temple pour voir le grand bouddha en bronze au milieu des collégiens. Je dois bien reconnaitre cependant que les lieux sont impressionnants et frais ce qui en soit était inespéré. Nous avons sans doute eu la chance de passer entre deux cars de voyage scolaire car en repartant nous avons été envahie par la foule.

Mais bizarrement, le voyage scolaire se concentre plus sur la colonne derrière le Daibutsu et son trou à la taille de la narine du bouddha que sur le Daibutsu lui-même. La croyance veut que le passage par ce trou apporterait chance et bonheur. Personnellement, j’ai été plus impressionnée par le Daibutsu .

IMG_2847

IMG_2862
traversée du pilier

IMG_2863

IMG_2865

 

Après cette petite journée de visite nous sommes rentrée dans notre hôtel. Cet hôtel était tout à coté de la gare d’où son choix à l’origine et nous avons appris en y arrivant qu’il y avait également des onsens à l’intérieur ouvert toute la nuit !!

Puis nous sommes allé diner dans un petit restaurant. A l’accueil de l’hôtel ils nous avaient donné une liste de restaurants recommandés, nous avons été à la recherche d’un premier, sans succès puis d’un deuxième et ce fut le troisième qui nous a séduit.

Nous y avons bien mangé, et bien bu (Asahi mmm) et pour pas grand chose. J’ai vraiment aimé ce restaurant, d’autant qu’il n’y avait pas grand monde, que des habitués au final qui était au comptoir.

IMG_1519

IMG_2919 1

Quant à Nara, on est peut être passé à coté de l’essence même de la ville, mais selon moi, il ne faut pas y rester plus d’une journée et surtout ne pas faire cette ville après Kyoto car, si on visite cette ville après je pense qu’elle perd encore plus son charme. Pour notre part, cette ville nous a semblé un peu fade après Koya-san et la chaleur n’a pas aidé à ce que l’on trouve le courage d’approfondir un peu plus nos visites.

Pour finir avec Nara, voici les quelques adresses sympas que nous avons pu tester.

Hotel : Super Hotel Lohas JR Eki (Eki veut dire gare en japonais)

1-2 Sanjohonmachi, Nara, Nara Prefecture 630-8122, Japon

Très bon petit hôtel pour une ou deux nuits, les salles d’eau des chambres sont très petites mais comme il y a un onsens ça compense. Et en plus, il y a le wifi. Le petit déj est servi dans la salle de restaurant, vaste choix, bien que très industriel mais jolie vue sur la ville et le KFC haha!

Restaurant : Comme j’ai été incapable de retrouver la carte du restau dans tous les papiers que j’ai rapporté du Japon mais que je serais encore capable aujourd’hui d’y aller les yeux fermés malgré les détours que nous avions pris ce soir là, et que google map est mon ami, voici l’adresse :

〒630-0000 Nara-ken, Nara-shi, Aburasakachō, 2−19 鶏.田村 Japan

carte restau

Ce restaurant n’est pas très loin de l’hôtel, un peu plus loin que le Pachinco.

EDIT : J’ai retrouvé le nom du restaurant : il s’agit de TORI TAMURA et voici le lien tripadvisor .

boutique : pour acheter un joli éventail japonais, cette petite boutique est une très bonne adresse sur la Sanjo Dori.

IMG_1512

Prochaine étape du carnet de voyage, Kyoto !

Retrouver les étapes précédentes ici:

– Mon carnet de voyage au Japon

Conseils avant départ

Osaka

Koya-san

Laisser un commentaire