Presque rien

Oui, presque rien à raconter, d’où mon absence ces derniers temps. A moins que ce ne soit l’envie qui me manque.

Je m’installe dans une petite routine, je prends mes marques, je peste contre le temps qui n’est pas de saison et je rentre chez moi épuisée après une journée de boulot, quelques fois complétées d’un ciné, d’une sortie entre amie ou d’un cours de Yoga. Rien d’exceptionnel.

J’ai pris la décision d’arrêter de me focaliser sur ma collègue débile, crade et raciste. Je ne connais rien de mieux que le mépris et j’ai réalisé à quel point la prendre en considération pouvait me vampiriser toutes mes bonnes ondes. Je tente la méthode Coué pour rétablir mon énergie positive (vive le yoga) qui finalement depuis le début de l’année me fait que du bien. Le positivisme appellerait-il le positif ? Rien n’est moins sur, mais en revanche c’est moins fatiguant d’y croire que de se torturer la tête à se demander comment on va pouvoir lui faire comprendre qu’elle est juste une grosse conne sans aucun intérêt. Bref, je relativise, et ça croyait moi, c’est une grande nouveauté. Moi l’éternelle soucieuse, stressée, réfléchie trop franche, je prends du recul et me protège. Grande leçon apprise l’année dernière sans aucun doute.

Alors oui, ma vie c’est un peu métro boulot dodo, métro qui une fois sur 2 me laisse la place de lire un peu. J’ai toujours une pile énorme de livres à lire, je continue toujours à en acheter et je les ajoute sur la pile, en attendant des hypothétiques vacances qui me laisseront le temps de les dévorer. Je ne sais pas ce qu’est un bon livre dans l’absolu mais pour moi c’est le livre que tu as du mal à quitter, dont tu savoure toutes les pages et qui te laisse un gout de regret une fois celui ci terminé, le regret de devoir se séparer et entrer dans une autre histoire. Celui qui te fait croire que quoique tu lises ensuite, ça n’aura pas la même saveur. Alors quand ca m’arrive, j’écume souvent tous les livres qu’à pu écrire l’auteur, un peu mono-maniaque c’est un fait. C’est le tour de Murakami, que je découvre après tout le monde et j’ai qu’une hate me replonger très vite dans son monde.

Coté découverte tardive, y’a certains blogs connus de tous que je découvre seulement maintenant. Mieux vaut tard que jamais comme on dit ! Beaucoup sont US, et me donne envie de partir là bas pour mes prochaines vacances mais j’ai ma petite sélection coup de coeur de blogs français trouvé par Hellocoton ou grace à des copines Facebook qui ont très bon gout.

Voici le moment dropping name :

Mon premier va à Cherrylou, elle aime la mer, les voyages, les pirates, les chats et les tatouages alors forcément, je ne pouvais que l’aimer. Elle vient de rentrer de LA où elle a passé de super moment avec son chéri qui fait des bêtes de photos en argentique. Bref, j’ai totalement adopté ce blog.

Mon 2ème va à Anne Montel parce qu’elle est drôle et maladroite, parce qu’elle a un jolie trait de crayon et qu’elle vénère le chocolat (ou presque) qu’elle a un chat taciturne qui répond au joli nom de Minuit et qu’elle fabrique des petites broches en feutre juste trop mimi.

Mon 3ème va à un blog ultra méga connu : Sweet Fine Day. Jenna est un peu pour moi une version ultra moderne de ma sorcière bien aimée. Je soupçonne qu’elle ait des méga pouvoirs magiques ou un retourneur de temps. Jenna est mariée avec son amour de lycée, avec qui elle a eu deux petites filles qui ont des bouilles de gravure de pub. Elle vit à Brooklyn et va en vacances à SF. Bref, si son blog était pas quasi parfait je la détesterais ^^

Mon dernier va à un autre blog connu : Making magique juste parce que j’adore ses photos  et ses lookset qu’elle est tellement plus naturelle et accessible qu’une Eleonor Bridge ou  une Cherry Blossom Girl ! Je ne suis pas jalouse c’est juste que je trouve qu’il y a des filles beaucoup plus douées et moins « récompensées ».

Coté photo c’est un peu le  couloir du vide, je n’ai pas vraiment tenu les projets que je voulais suivre, je pourrais m’y remettre ce n’est pas trop tard après tout mais j’arrive même pas à faire une photo sur Instagram par jour alors c’est pas gagné… Je pourrais pourtant m’y coller, je bosse dans un super quartier, et le midi je pourrais très clairement prendre le temps de shooter si ce n’est avec mon reflex, au moins avec mon Diana. Mais la pluie me décourage souvent.

D’ailleurs à l’instant où j’écris il se met à pleuvoir, je me dis que comme ca je n’aurai pas  besoin d’arroser les plantes, j’apprécie d’autant plus que je suis à la maison avec un bon thé préparé par mon chéri, un chat qui ronfle pas loin et surtout aucune obligation de ressortir puisqu’on est allé voté  puis bruncher ce matin. Dans quelques heures nos amis seront là pour fêter les résultats, on jouera sans doute à « Casse toi pov’con » et j’ai juste envie de dire que j’aime ces moments là, ces moments simples où il ne se passe presque rien.

 

vue du bureau. "Tant qu'il y aura des fenêtres..."

 

 

2 Commentaires

  1. oulala ça faisait trop longtemps que j’étais pas venue par ici moi. Y a eu du changement de design, c’est très chouette ! J’aime beaucoup la disposition de la page d’accueil.
    Maintenant, je vais aller voir un peu ces petits blogs que tu recommande. ;)

Laisser un commentaire