Takaragawa Onsen, un rotenburo japonais

S’il existe une expérience que nous souhaitions faire au Japon, c’était bien celle des onsen et plus particulièrement des rotenburo : les sources chaudes d’extérieur.

Takaragawa-onsen

Il existe des rotenburo un peu partout au Japon, les plus célèbres étant sur l’île d’Hokkaido, si vous avez le temps et l’occasion d’y aller, foncez !! Hokkaido est une destination dont je rêve.  Pour notre part, nous allions rejoindre Tokyo pour la dernière moitié de notre séjour, aussi j’ai recherché un lieu qui ne soit pas trop loin de Tokyo.

Si vous chercher une adresse de ryokan ayant des rotenburo, sachez qu’il n’existe que quelques sites en anglais, il faut surtout éplucher les sites en japonais et demander à google de traduire (oui je sais). Reste les blogs sinon bien sur, meilleure source d’information ever !! Pour compliquer ma recherche, je cherchais un rotenburo où les tatouages n’étaient pas un problème, l’Homme ayant des tatouages un peu partout sur le corps, je ne voulais pas prendre le risque de réserver quelque part où il ne pourrait pas profiter des lieux à 100%.

A ce sujet, j’avais en tête que le Japon était assez sensible sur le sujet des tatouages notamment par l’assimilation faite avec les Yakusa. Beaucoup de touristes tatoués se sont vus exclus de certaines activités et notamment des onsen. Cependant, s’il existe encore des lieux, où ce dernier est banni,comme au Spa world à Osaka où c’est clairement indiqué, j’ai quand même eu l’impression que la modernité japonaise se mettait en marche et globalement, nous n’avons eu aucun problème sur ce point, si ce n’est peut être des regards fuyants. Nous avons peut être eu beaucoup de chance. Néanmoins, si vous êtes tatoués, demandez toujours au personnel les modalités avant de réserver et au pire en arrivant. Essayez aussi de ne pas trop les exposer à la vue de tous si possible, notamment dans des endroits comme Koyasan, ville de pèlerinage.

takaragawa-onsen Japon

Arrivé de Kyoto, nous avons laissé le gros de nos bagages dans des lockers de Tokyo Station (que Dieu bénisse les japonais pour leur sens pratique hors du commun et leurs lockers !!) et nous avons pris un train direction Takaragawa onsen, dans la région de Gunma. Takaragawa onsen est un lieu touristique pour les japonais aussi, les indications sont écrites en japonais uniquement et aucun romanji pour aiguiller. J’ai eu très peur de m’être trompée sur le chemin, mais c’est sans compter la gentillesse des japonais.

Tous les guides conseillent d’arriver tôt dans les Ryokan pour profiter des bains et c’est d’autant plus vrai en plein montagne, où la nuit semble tomber trop vite. Nous sommes arrivé dans les alentours de 15h, l’accueil est très courtois, à la japonaise en somme, on vous propose de laisser vos chaussures à l’entrée et de prendre des chaussons et on vous invite à choisir un yukata selon votre taille. Puis une fois les explications sur le fonctionnement du Ryokan et des bains (ouvert 24H/24) données, nous avons pu découvrir notre chambre pour la nuit et choisir l’heure du dîner servi en chambre.

takaragawa-onsen

Les chambres sont vieillotes, mais fonctionnelles et spacieuses. De toute manière nous ne restions qu’une nuit et à partir du moment où il y a un bon futon et une bouilloire je suis heureuse. Quant à l’attraction principale (les bains), de ce coté là nous n’avons pas été déçu. Il existe 4 bains dont un réservé aux femmes. Il faut savoir que l’on se baigne nu dans les onsen avec une simple serviette pour s’enrouler dedans pour les femmes et une mini serviette cache sexe pour les hommes. Aussi, quand on est pudique, c’est appréciable de pouvoir profiter des bains sans avoir peur du regard des hommes, surtout en pleine nuit, du coup quand il y a des bains mixtes, il y a souvent aussi un bain réservé uniquement aux femmes. Mais avant le bain, il y a tout cérémonial à respecter, à ce sujet aller voir la note d’Alex et Delphine qui est très rigolote et qui a le mérite d’être très claire.

A noter aussi que n’étant pas en haute saison, il y avait très peu de monde dans les bains et il est donc tout à fait possible de se trouver un coin romantique à l’abris des regards, pour profiter du paysage à deux et/ ou de faire des photos des lieux sans un monsieur tout nu dessus ;)

takaragawa-onsen

takaragawa-onsen

takaragawa-onsen

 

Je valide à 200% l’expérience Rotenburo, se baigner dans une source chaude en pleine nature, ca n’a pas de prix et c’est loin de ressembler à l’expérience commerciale Blue Lagoon d’Islande, croyez moi !! Cependant, je ne vous recommanderais pas ce ryokan particulièrement.

En effet, la nourriture n’avait vraiment rien d’exceptionnelle, voire même franchement infecte (j’ai encore le gout de ce raisin âcre dans ma bouche 2 ans après ! yeurk). On a eu des gros fous rires avec l’Homme de ce dîner épique même si on ne faisait pas trop les fières. La chambre était correcte mais pas de quoi non plus casser trois pattes à un canard compte tenu du prix assez élevé de ce genre de lieu (15 000yens, soit 115€). Mais, le Ryokan étant en pleine forêt dans la montagne, les propriétaires ont des ours en cage.  Je n’ai vraiment pas supporté de voir ces pauvres bêtes dans des cages beaucoup trop petites pour eux, à tel point que ça m’a fait mal de me dire qu’une partie de mon fric sert à ça…

Bref, si vous cherchez un rotenburo près de Tokyo ou ailleurs n’hésitez pas à aller sur le site Secret onsen pour avoir des infos mais également à chercher un peu sur le web même si le site est en japonais.

takaragawa-onsen

Takaragawa onsen

Et enfin, je vous mets une petite vidéo faites par deux touristes qui y étaient un peu avant nous pour que vous ayez une idée des lieux et surtout parce que je la trouve très réussie.

 

 

2 Replies to “Takaragawa Onsen, un rotenburo japonais”

  1. J’ai testé une fois un rotemburo dans un ryokan en plein centre ville de Beppu donc sans le cadre naturel mais c’était vraiment une expérience que j’ai adoré.

    1. Alors je ne te conseille pas spécialement ce ryokan, surtout que je pense qu’il y en a de très beaux ailleurs. Regarde sur secret onsen, il y en a peut être près de là où tu habites ^^

Laisser un commentaire